La culture de soi

La culture de soi

  • Vus : 850
  • Auteur : Fitte-Duval Elise
  • Commentaires : 0


un circassien enfile ses chaussons avant l'entrainement






















Modou Touré qui découvert le cirque à 16 ans à l’Empire, a vite été séduit par la fierté que donne la capacité de se surpasser. Lui qui a connu la rue, pouvait oublier temporairement sa famille abandonnée deux ans plus tôt en s’amusant avec les autres enfants dans les activités circassiennes (jonglage, pyramides, acrobaties). Cela le projetait dans un monde parallèle qui a suscité l’espoir de pouvoir se réaliser. Travailler la puissance du corps donne de l’assurance.


L’adolescent, qu’il était alors, voulut en faire sa profession et les formations en Suède qui récompensèrent son assiduité aux cours, le confortèrent dans sa décision. Elles l’aidèrent à approfondir sa technique en jonglage et en acrobatie, mais aussi à élargir sa connaissance du milieu circassien. Voir qu’il existait une école où les élèves payaient  pour suivre les cours, lui démontrèrent qu’il  s’agit d’un métier.

Modou illustre l’ambition de l’association Sencirk de permettre à des jeunes de développer une activité culturelle et rémunératrice qui les inscrit dans la société.  Les jeunes gens qui s’entrainent tous les jours, participent à des spectacles, donnent des cours dans des écoles, font des animations …

Image title























Image title
































Image title























Modou Touré, à 23 ans, est devenu un encadreur des ateliers de cirque de l'association qui initie les jeunes à plusieurs disciplines circassiennes.

Image title

































Image title

































Image title























Mohamed Diop